Christophe Honoré ressuscite ses Idoles au Théâtre de Vidy

 

Nous sommes sans doute dans le métro et, dans un coin, une publicité qui veut nous faire rêver nous fait surtout comprendre que nous sommes retournés dans les années 80-90. D’une enceinte disposée au milieu de la scène nous parvient la voix de Christophe Honoré. Il a vingt ans et nous raconte ses rêves et ses idoles, idoles qu’il n’aura pas le temps de rencontrer, fauchées par le sida dans ces années mais qui l’auront pourtant profondément marqué. Puis, la musique de Jim s’élève,  When the Music’s over, et les idoles prennent corps…

Ces Idoles, on ne les connaît pas très bien encore, ah si un peu quand même, Demy, Collard, Guichard peut-être, les autres on les découvre ici, écrivains, journalistes, dramaturges, metteurs en scène… Ils sont morts mais ont encore beaucoup de choses à dire, à nous dire aujourd’hui. Ils parlent aussi beaucoup entre eux, s’invectivent, confrontent leurs idées, se cherchent, mais se supportent aussi…

Dans cette pièce, Christophe Honoré questionne ses idoles sur leur vie, leur mort, leur oeuvre. Il les ressuscite, ici, le temps d’un instant, avec sensibilité et humour. On a aimé la mise en scène, les prises de parole au micro (à fil, 80’s-90’s oblige), les séquences filmées, la justesse des acteurs et la musique. Un vrai plongeon dans ces années, marquantes à jamais pour toute une génération.

Il reste encore des places pour certaines représentations au Théâtre de Vidy, si vous en avez l’occasion, allez-y… vraiment.

Avec : Youssouf Abi-Ayad, Harrison Arévalo, Jean-Charles Clichet, Marina Foïs, Julien Honoré, Marlène Saldana, et Bambi Love….

Les Idoles, de Christophe Honoré, jusqu’au 22 septembre au Théâtre de Vidy

 

 



Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les contenus publiés par SuperLeman?
Vous pouvez le faire via facebook, instagram, et même prendre contact par email. A bientôt !

Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *